Logo ÉTS
Session
Cours
Responsable(s) Thien-My Dao

Se connecter
 

Sauvegarde réussie
Echec de sauvegarde
Avertissement
École de technologie supérieure

Responsable(s) de cours : Thien-My Dao


PLAN DE COURS

Été 2022
QUA202 : Projet synthèse amélio continue optimi productivité (3 crédits)


Modalités de la session d’été 2022


Vous trouverez ci-dessous les modalités de la session d’été 2022. Vous devez les lire attentivement.


Pour assurer la tenue de la session d’été 2022, les modalités suivantes seront appliquées :


  • Les activités d’enseignement de la session d’été 2022 comprendront des activités en présence et à distance, lesquelles seront ajustées en fonction de l’évolution de la situation socio-sanitaire.
  • Pour les cours (ou séances de cours) donnés à distance, l’étudiant doit avoir accès à un ordinateur, un micro, une caméra et un accès à internet, idéalement de 10Mb/s ou plus. L’étudiant doit ouvrir sa caméra et/ou son micro lorsque requis, notamment pour des fins d’identification ou d’évaluation.
  • Les cours (ou séances de cours) donnés à distance pourraient être enregistrés, afin de les rendre disponibles aux étudiants inscrits au cours.
  • La notation des cours sera la notation régulière prévue aux règlements des études de l’ÉTS.
  • Les examens (intra, finaux) se feront en présence, tant que la situation socio-sanitaire le permet.
  • Le contexte actuel oblige bien sûr l’ÉTS à suivre de près l’évolution de la pandémie de COVID-19, laquelle pourrait entraîner, avant ou après le début de la session d’été 2022, un resserrement des directives et recommandations gouvernementales. Nous vous assurons que l’ÉTS se conformera aux règles en vigueur afin de préserver la santé publique et que, si requis, elle pourrait aller jusqu’à interdire l’accès physique au campus universitaire et ordonner que toutes les activités d’enseignement et d’évaluation soient exclusivement données à distance pour tout ou partie de la session d’été 2022. Ainsi, si les examens (intra, finaux) devaient se faire à distance, leur surveillance se fera à l’aide de la caméra et du micro de l’ordinateur et pourrait être enregistrée. Ceci est nécessaire pour se conformer aux exigences du Bureau canadien d’agrément des programmes de génie (BCAPG) afin d’assurer la validité des évaluations.
  • Des exigences additionnelles pourraient être spécifiées par l’ÉTS ou votre département, suivant les particularités propres à votre programme.

En vous inscrivant ou en demeurant inscrit à la session d’été 2022, vous acceptez les modalités particulières de la session d’été 2022.


Nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 17 mai 2022 pour vous désinscrire de vos cours et être remboursé.


Pour les nouveaux étudiants inscrits au programme de baccalauréat uniquement, vous avez jusqu’au 31 mai 2022 pour vous désinscrire de vos cours et être remboursé.




Préalables
Programme(s) : 4329
             
  Profils(s) : Tous profils  
             
    Minimum 12 crédits    
             
Programme(s) : 4412
             
  Profils(s) : Tous profils  
             
    QUA142    
             
Unités d'agrément
Données non disponibles




Qualités de l'ingénieur

Qn
Qualité visée dans ce cours  
Qn
  Qualité visée dans un autre cours  
  Indicateur enseigné
  Indicateur évalué
  Indicateur enseigné et évalué



Descriptif du cours

Appliquer les connaissances théoriques et pratiques acquises en vue de réaliser un projet dans le domaine de l’amélioration continue (démarche structurée DMAAC : définir, mesurer, analyser, améliorer et contrôler) ou de l’optimisation de la productivité (PVA, Lean). Le projet doit répondre à un besoin réel d’une entreprise manufacturière ou de services touchant différents aspects (productivité, performance, aménagement, qualité et système de mesure, optimisation des procédés, production à valeur ajoutée et autres).

Projet personnel (ou en équipe de deux) à la fois théorique et expérimental réalisé sous la direction d'un professeur. Ce projet peut être effectué à l'École ou en collaboration avec le milieu industriel.

Préalable : cumuler au moins 12 crédits de son programme de certificat ou 9 crédits de son programme court de 1er cycle.




Objectifs du cours

1. GÉNÉRALITÉS

Dans le cadre du certificat en gestion et en assurance de la qualité offert à l'ÉTS, le cours « Projet synthèse en qualité » est conçu pour permettre aux étudiants de mettre en pratique les notions acquises précédemment dans les cours de base. Ce cours doit mener à la réalisation d'une étude détaillée en vue d'implanter, dans une entreprise située au Québec (de préférence), le processus d'amélioration de la qualité, un système d'assurance qualité, ou tout autre projet relié au domaine de la qualité. La mise en application des connaissances théoriques et pratiques acquises en vue de réaliser un projet dans le domaine de l’amélioration continue (démarche structurée DMAAC : définir, mesurer, analyser, améliorer et contrôler) ou de l’optimisation de la productivité (PVA, Lean) sera privilégiée. Le projet doit répondre à un besoin réel d’une entreprise manufacturière ou de services touchant différents aspects (productivité, performance, aménagement, qualité et système de mesure, optimisation des procédés, production à valeur ajoutée et autres). Votre étude, présentée sous forme d'un rapport remis à la fin du cours, doit démontrer votre maîtrise de l'ensemble des notions et principes étudiés dans les cours de base du certificat et votre habileté à adapter ces principes généraux à un cas spécifique et réel.




Stratégies pédagogiques

 

2. OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

  1. Fournir aux participants les notions de base nécessaires à l'identification et à l'exécution de toutes les étapes essentielles à la réalisation d'une étude de projet axée sur l'amélioration de la qualité.
  2. Permettre à l'étudiant de faire la synthèse des notions vues dans le cadre des cours du certificat et appliquer ces notions pour répondre à un besoin réel d'une organisation.

 

3. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  1. Entraîner les participants à réaliser une étude détaillée qui les oblige à considérer les principales étapes nécessaires pour mener à terme un projet relié à la qualité.
  2. Donner la possibilité à l'étudiant de faire preuve d'esprit d'initiative quant au choix de projet, de cheminement et de solutions possibles.
  3. Développer l'habitude du travail en équipe, s'il y a lieu.
  4. Permettre à l'étudiant d'appliquer des techniques pour rédiger un rapport technique de qualité et pour analyser et commenter un projet réalisé par quelqu'un d'autre.



Utilisation d’appareils électroniques

Sans objet.




Horaire
Groupe Jour Heure Activité
01 Vendredi 20:00 - 21:00 Projet-synthèse



Coordonnées de l’enseignant
Groupe Nom Activité Courriel Local Disponibilité
01 Olivier de Brouwer Projet-synthèse cc-olivier.debrouwer@etsmtl.ca



Cours

 

4. MÉTHODOLOGIE DES PROJETS

Les principales étapes de la méthodologie de projet vous seront présentées durant la première semaine du cours (6 mai par Zoom, un lien sera envoyé). Il est fortement recommandé d'avoir déjà une idée de projet à ce moment-là. À travers des études de cas pratiques portant sur la solution des problèmes reliés à la qualité, vous aurez l'occasion d'appliquer, individuellement ou en équipe, cette méthodologie.

La principale partie du cours consistera pour les étudiants à mettre en pratique ces principes, en réalisant un projet individuel, ou à la rigueur en équipe de deux personnes au maximum. On s’attend à environ 100 heures de travail par étudiant.

Ces projets sont identifiés par les étudiants, mais doivent être approuvés par le chargé de cours. Des rapports périodiques seront requis pour valider avec le professeur le respect de l'échéancier et du plan de travail convenus au début du projet et faire les ajustements nécessaires au besoin.

REMARQUE : Si aucun projet en entreprise ne peut être trouvé, alors un projet de nature différente pourrait être discuté et admissible. Les pondérations de correction seraient alors revues.

 

5. PROJET DE SESSION

5.1  Introduction

Ce projet a comme objectifs :

  1. de vous permettre d'appliquer les outils et techniques présentés à un cas spécifique visant l'amélioration de la qualité dans un des départements ou secteurs d'une PME (de préférence) manufacturière de service ou gouvernementale;
  2. de découvrir et surmonter les difficultés de tous les jours de mise en œuvre de projets d’amélioration continue;
  3. ou encore de vous permettre d’approfondir un sujet qui vous intéresse par rapport à la qualité ou l’amélioration continue.

 

5.2  Travail demandé

Votre rapport devra démontrer votre maîtrise des notions de qualité et d’amélioration continue et votre habilité d'adapter des principes généraux à des cas pratiques et réels. Il s'agit d'imaginer une stratégie et de développer un plan d'action à suivre pour améliorer la qualité d'un produit ou d'un service de l'entreprise en question. Le défi est grand et la porte est grande ouverte à l'innovation et à la créativité.

 

6. MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL

6.1  Projet d'amélioration continue

Chaque projet porte sur un sujet approuvé par le chargé de cours. Il s'agit d'une situation ou d'un problème vécu pour lequel on peut développer une solution ou une amélioration permanente et durable. L’entreprise ou secteur où a lieu le projet doit permettre un accès à certaines informations (en autres économiques) permettant une analyse la plus complète possible de la situation. Le choix du problème doit se faire, d’une part, à partir d'une situation ayant une certaine complexité, mais ne doit pas, d'autre part, avoir une envergure dépassant le contexte du cours. Par exemple, la situation analysée peut porter sur un produit ou une ligne de produits, sur un processus particulier, sur un département et même sur un secteur complet si celui-ci est petit. Le projet ne doit pas avoir débuté avant le début de la session à moins d’une entente avec le chargé de cours. Le but est de présenter des solutions et conclusions que l’entreprise devrait pouvoir accepter et qui pourraient permettre d’atteindre l’objectif fixé.

 

Le travail doit mener à :

  • choisir un problème et justifier ce choix;
  • identifier clairement et avec le plus de précisions possibles la situation actuelle;
  • faire une analyse détaillée des sources de variation ou d’écart de performance du problème ou de l’opportunité;
  • déterminer la ou les causes principales;
  • développer et examiner des solutions possibles;
  •  faire des recommandations en vue d'améliorer la situation en question, et établir un plan d'action pour implanter la ou les solution(s);
  • démontrer l’atteinte possible ou réelle de l’objectif ou expliquer les écarts;
  • identifier les moyens concrets qui seront pris pour bien gérer le changement;
  • planifier la gestion du changement;
  • établir un plan de contrôle pour assurer la mise en place permanente de la solution.

OU

6.2  Développement d’une approche (thème) concernant la qualité ou l’amélioration continue

Chaque projet porte sur un sujet approuvé par le chargé de cours. Il s'agit d'un thème touchant la qualité ou l’amélioration continue qui ne sera pas abordé en classe. Il peut s’agir d’une norme qualité (autre qu’ISO 9001) ou autre, d’une stratégie d’amélioration continue nouvelle, de l’industrie ou qualité 4.0, d’un ensemble d’outils statistiques et la bonne manière de les appliquer, des prix qualité dans le monde, ... Le projet ne doit pas avoir débuté avant le début de la session à moins d’une entente avec le chargé de cours. Le but est de présenter un résumé complet et bien documenté qui pourrait être partagé avec tous les étudiants de la session.

Le travail doit mener à :

  • choisir un thème et le justifier;
  • préciser le type (ou les noms) d’organisation qui en bénéficient actuellement ou qui pourraient en bénéficier ainsi que les critères à considérer pour bien en bénéficier;
  • décrire suffisamment le thème pour en assurer une bonne compréhension;
  • présenter les approches comparables dans le monde;
  • mentionner les conditions de succès pour pouvoir implanter le thème proposé;
  • identifier les ressources requises pour implanter l’approche proposée par le thème;
  • proposer un plan pour implanter le thème choisi dans une organisation.

 

7. RAPPORTS

Les rapports suivants seront exigibles pour un projet d'amélioration continue :

7.1  Définition du projet d’amélioration (20% de la note du cours)

Une définition du projet est requise et devra inclure les éléments suivants :

  • Présentation adéquate de l’entreprise; type d’activité, bref historique qualité, clients, volumes d’affaire (10 points);
  • Raisons motivant le choix du projet; pourquoi avoir choisi ce projet, pourquoi est-il important pour l’entreprise (20 points);
  • Énoncé du problème pour bien comprendre la situation de départ (10 points);
  • Énoncé d’un objectif SMART du projet; nommer ou justifier chacun des éléments correspondant aux lettres de l’acronyme (40 points);
  • Plan de travail pour réaliser le projet; approche choisie, principales étapes, dates … (20 points). 

À remettre le 3 juin au plus tard.  Il est suggéré de discuter de son projet avec le chargé de cours avant d’en remettre la définition.

 

7.2  Rapport d'étape et bilan sur le travail d’un projet d’amélioration continue (20% de la note du cours)

Un rapport sur l'état d'avancement du projet devra être remis le 4 mars 2022 au plus tard et devra traiter des mesures obtenues, de leur analyse et de la manière de planifier les changements (volet humain). Il est suggéré de l’envoyer une semaine à l’avance si possible. Ce rapport devra comporter de 8 à 12 pages et contenir le résultat courant et cumulatif du travail accompli depuis le début de la session ainsi que les explications amenant au travail fait.  Il est souhaitable d’apporter les corrections nécessaires à la suite des commentaires envoyés sur la définition du projet.

Une rencontre d’environ 30 minutes pourra être convoquée par l’étudiant s’il le juge nécessaire et cela en tout temps. 

La pondération sera la suivante ce rapport:

  • Avancement du travail selon l’échéancier proposé (20 %);
  • La qualité du texte; orthographe, grammaire et compréhension (10 %);
  • Le choix et la pertinence des outils utilisés (20 %);
  • L’application et les conclusions des outils (20 %);
  • Le déroulement logique du projet et son potentiel à atteindre l’objectif (30 %). 

Remarque : au besoin, l’élève ou le chargé de cours pourra convoquer une rencontre supplémentaire, si la réalisation du projet semble rencontrer des difficultés majeures.

À remettre le 1er juillet au plus tard. 

 

7.3  Rapport final; projet d’amélioration continue (40% de la note du cours)

Le rapport final doit comprendre du texte, des tableaux et graphiques (minimum de 20 et maximum 25 pages) en plus des annexes pertinentes.  Tous les documents devront être inclus dans un seul fichier.

Contenu du rapport final :

  • une page titre (identification du cours, du rapport et des participants);
  • un sommaire (résumé de l'introduction et de la conclusion);
  • des remerciements (si applicable);
  • une table des matières;
  • une introduction;
  • la présentation de l’entreprise en question;
  • la justification du choix du problème;
  • l'analyse détaillée des causes possibles, leur évaluation, les données ou mesures choisies et obtenues et la détermination de ou des causes principales;
  • les différentes solutions envisagées, leur évaluation et la détermination de la solution retenue;
  • un plan d'action pour l'implantation de la solution;
  • un plan de contrôle pour s’assurer de la mise en place de la solution et de leur efficacité;
  • une conclusion faisant un retour sur l’objectif et démontrant l’atteinte potentielle ou réelle de ce dernier ou en expliquant les écarts;
  • les moyens concrets pris pour gérer le changement;
  • des annexes pertinentes (au besoin).

 

Remarque : Plusieurs solutions peuvent être retenues.

À remettre le 29 juillet au plus tard. 

 

Barèmes de correction :

 

Forme (qualité du rapport) 10 %
 
  • Rapport complet (contient toutes les sections requises) (5 %)
  • Agréable et facile à lire (5 %)

 

  Remarque : Un texte contenant trop de fautes d’orthographe, grammaticales ou autre sera pénalisé de 5 à 10 points additionnels au besoin.  
     
Fond (contenu du rapport) 90 %
 
  • Introduction, présentation et particularités du sujet (mise en contexte) (5 %)
  • Choix et maîtrise des outils utilisés (15 %)
  • Conclusions de chaque section (10 %)
  • Définition du problème et objectif (5 %)
  • Logique menant d’une étape à l’autre (10 %)
  • Solutions recommandées (10 %)
  • Plan d’action (implantation des recommandations) (5%)
  • Plan de contrôle (5 %)
  • Gestion du changement (5 %)
  • Conclusion (démonstration de l’atteinte de l’objectif) (10 %)
  • Appréciation globale (10 %)
 
     


 

7.4  Analyse d'un autre rapport (20 % de la note totale du cours)

Objectifs

Chaque élève ou équipe devra analyser et commenter le contenu (pas la forme) du rapport fourni par une autre équipe ou un autre élève).   On devra y mentionner des points forts et des points à améliorer par rapport à la méthodologie, les outils, les conclusions... Il ne faut pas commenter la forme du rapport.  Le document fourni, dans un format au choix de l’étudiant devra comporter de 4 à 6 pages.

Pour chacun des éléments suivants (affichés avec leur pondération) :

1.  Proposition et justification de 4 éléments importants à améliorer 30 %
2.  Sélection des 4 points les plus forts et justification de celle-ci 30 %
3.  Choix du format pour présenter les commentaires 10 %
4.  Qualité du texte 10 %
6.  Note suggérée et justification 20 %

 

Les notes, pour chacun des éléments, seront attribuées en fonction de la justesse des commentaires et des arguments présentés.

Remarques :

Les commentaires devront être remis en format électronique (en un seul fichier), le 5 août 2022.

Afin de respecter la confidentialité des rapports, il est demandé de ne pas le montrer à des personnes externes au cours.

 

Les rapports suivants seront exigibles pour le développement d’un thème :

 

7.5 Définition de l’approche ou du thème qui sera développé (20% de la note du cours)

Une définition du projet est requise et devra inclure les éléments suivants :

  • Présentation adéquate du thème;
  • Raisons motivant le choix du thème; pourquoi avoir choisi ce thème, pourquoi est-il important en qualité ou en amélioration continue (20 points);
  • Description du type d’organisation qui pourrait bénéficier de l’approche proposée par le thème choisi (10 points);
  • Un résumé des chapitres qui seront couverts (40 points);
  • Plan de travail pour réaliser le travail; approche choisie, principales étapes, dates … (20 points). 

Remarque : Le document contenant la définition du projet devrait comporter de 3 à 5 pages.

À remettre le 3 juin au plus tard.  Il est suggéré de discuter de son projet avec le chargé de cours avant d’en remettre la définition.

 

7.6  Rapport d'étape et bilan sur le travail de développement d’un thème (20% de la note du cours)

Un rapport sur l'état d'avancement du projet devra être remis le 4 mars 2022 au plus tard et devra traiter des informations obtenues, de leur analyse et de la manière de planifier les changements (volet humain). Il est suggéré de l’envoyer une semaine à l’avance si possible. Ce rapport devra comporter de 8 à 12 pages et contenir le résultat courant et cumulatif du travail accompli depuis le début de la session ainsi que les explications amenant au travail fait.  Il est souhaitable d’apporter les corrections nécessaires à la suite des commentaires envoyés sur la définition du projet.

 Une rencontre d’environ 30 minutes pourra être convoquée par l’étudiant s’il le juge nécessaire et cela en tout temps. 

La pondération sera la suivante pour ce rapport :

  • Avancement du travail selon l’échéancier proposé (20 %);
  • La qualité du texte; orthographe, grammaire et compréhension (10 %);
  • Le choix et la pertinence des arguments présentés (20 %);
  • L’application pratique et potentielle de l’approche dans des organisations (20 %);
  • La structure du développement et la capacité à pouvoir être utilisé (30 %). 

Remarque : au besoin, l’élève ou le chargé de cours pourra convoquer une rencontre supplémentaire, si la réalisation du projet semble rencontrer des difficultés majeures.

À remettre le 1er juillet au plus tard. 

 

7.7  Rapport final; projet de développement d’un thème (40% de la note du cours)

Le rapport final doit comprendre du texte, des tableaux et graphiques (minimum de 20 et maximum 25 pages) en plus des annexes pertinentes.  Tous les documents devront être inclus dans un seul fichier.

Contenu du rapport final :

  • une page titre (identification du cours, du rapport et des participants);
  • un sommaire (résumé de l'introduction et de la conclusion);
  • des remerciements (si applicable);
  • une table des matières;
  • une introduction;
  • la présentation du thème choisi;
  • la justification du choix du thème;
  • une description du type d’organisation pouvant bénéficier de l’approche;
  • une description détaillée de l’approche pour en assurer une bonne compréhension;
  • une présentation des approches comparables ou équivalentes existant déjà dans le monde et en quoi celle choisie s’en différencie;
  • les conditions de succès pour pouvoir implanter l’approche choisie;
  • l’identification des ressources requises pour implanter l’approche choisie;
  • un plan pour implanter l’approche choisie dans une organisation type;
  • une conclusion;
  • des annexes pertinentes (au besoin).

 

Barèmes de correction :

Forme (qualité du rapport) 10 %
 
  • Rapport complet (contient toutes les sections requises) (5 %)
  • Agréable et facile à lire (5 %)

 

  Remarque : Un texte contenant trop de fautes d’orthographe, grammaticales ou autre sera pénalisé de 5 à 10 points additionnels au besoin.  
     
Fond (contenu du rapport) 90 %
 
  • Introduction, présentation et particularités du sujet (mise en contexte) (5 %)
  • Clarté de la description de l'approche (25 %)
  • Cohérence et logique dans le développement du texte (10 %)
  • Présentation des approches comparables (10 %)
  • Conditions de succès pour implanter l'approche (10 %)
  • Intérêt sucité envers l'approche choisie (10%)
  • Plan d'implantation et recommandations (10 %)
  • Conclusion (10 %)
 
     

 

À remettre le 29 juillet au plus tard.

 

7.8  Analyse d'un autre rapport (20% de la note du cours)

Objectifs :Chaque élève ou équipe devra analyser et commenter le contenu (pas la forme) du rapport fourni par une autre équipe ou un autre élève).   On devra y mentionner des points forts et des points à améliorer par rapport à la méthodologie, les outils, les conclusions... Il ne faut pas commenter la forme du rapport.  Le document fourni, dans un format au choix de l’étudiant devra comporter de 4 à 6 pages. 

Pour chacun des éléments suivants (affichés avec leur pondération) :

 

1.  Proposition et justification de 4 éléments importants à améliorer 30 %
2.  Sélection des 4 points les plus forts et justification de celle-ci 30 %
3.  Choix du format pour présenter les commentaires 10 %
4.  Qualité du texte 10 %
6.  Note suggérée et justification 20 %

Les notes, pour chacun des éléments, seront attribuées en fonction de la justesse des commentaires et des arguments présentés.

REMARQUES :

Les commentaires devront être remis en format électronique (en un seul fichier), le 5 août 2022.

Afin de respecter la confidentialité des rapports, il est demandé de ne pas le montrer à des personnes externes au cours.

 

Les rapports suivants seront exigibles pour le développement d’un thème :

 




Laboratoires et travaux pratiques

Sans objet.




Utilisation d'outils d'ingénierie

Sans objet.




Évaluation

Se référer au volet "Cours".




Politique de retard des travaux
Tout travail (devoir pratique, rapport de laboratoire, rapport de projet, etc.) remis en retard sans motif valable, c’est-à-dire autre que ceux mentionnés dans le Règlement des études (1er cycle, article 7.2.7 b / cycles supérieurs, article 6.5.4 b) se verra attribuer la note zéro, à moins que d’autres dispositions ne soient communiquées par écrit par l’enseignant dans les consignes de chaque travail à remettre ou dans le plan de cours pour l’ensemble des travaux.

Dispositions additionnelles

Sans objet.




Absence à un examen
Dans les cinq (5) jours ouvrables suivants, la tenue de son examen, l’étudiant devra justifier son absence d’un examen durant le trimestre auprès de la coordonnatrice – Affaires départementales qui en référera au directeur du département ou du SEG. Pour un examen final, l’étudiant devra justifier son absence auprès du Bureau du registraire. Dans tous les cas, l’étudiant doit effectuer sa demande en complétant le formulaire prévu à cet effet qui se trouve dans son portail Mon ÉTS/Formulaires. Toute absence non justifiée par un motif majeur (maladie certifiée par un billet de médecin, décès d’un parent immédiat, Activité compétitive d’un étudiant appartenant à un club scientifique ou un club sportif d’élite de l’ÉTS ou au programme « Alliance sport étude » ou autre) à un examen entraînera l’attribution de la note zéro (0).



Plagiat et fraude
Les clauses du « Règlement sur les infractions de nature académique de l’ÉTS » s’appliquent dans ce cours ainsi que dans tous les cours du département. Les étudiants doivent consulter le Règlement sur les infractions de nature académique (https://www.etsmtl.ca/docs/ETS/Gouvernance/Secretariat-general/Cadre-reglementaire/Documents/Infractions-nature-academique ) pour identifier les actes considérés comme étant des infractions de nature académique ainsi que prendre connaissance des sanctions prévues à cet effet.  À l’ÉTS, le respect de la propriété intellectuelle est une valeur essentielle et les étudiants sont invités à consulter la page Citer, pas plagier ! (https://www.etsmtl.ca/Etudiants-actuels/Baccalaureat/Citer-pas-plagier).

Dispositions additionnelles

Sans objet




Documentation obligatoire

Aucune documentation obligatoire.




Ouvrages de références

Bibliographie

 

  • Womack James et Jones Daniel, Système lean, penser l’entreprise au plus juste, Pearson, 2012
  • Duret, D. et Pillet, M.,  «Qualité en production», Éditions d’Organisation, Paris, 2001.
  • Pillet, M., «SIX SIGMA, comment l’appliquer», Éditions d’Organisation, Paris, 2004.
  • Chardonnet, A. et Thibaudon, D.,  «Le guide du PDCA de Deming», Éditions d’Organisation, Paris, 2003.
  • Kélada, J., «Comprendre et réaliser la qualité totale», Quafec, Montréal, 1991.
  • Deming, W.E., «Qualité : la révolution du management», Economica, Paris, 1988 [ou Hors la crise, 1990].
  • Détrie Philippe, «Conduire une démarche qualité», Editions d’Organisation.
  • Crosby, P.B., «La qualité, c'est gratuit», Economica, Paris, 1986.
  • Ishikawa, K., «La gestion de la qualité : outils et applications pratiques», Dunod, Paris, 1984.
  • Juran, J.M., «Leadership for Quality: an Executive Handbook», the Free Press, MacMillan, N.Y., 1989.
  • Goldratt, E. et Cox, J., «Le But», Québec / Amérique, Montréal, 1987.
  • Harrington, H.J., «Objectif qualité totale : un processus d'amélioration continue», Collection les Affaires, Montréal, 1991.
  • Ozeki, K., Asaka, T., «Les outils de la qualité», Afnor gestion, Paris, 1992.
  • Imai, M., «Kaizen», McGraw-Hill, New-York, 1986.
  • Shingo, S., «Le système SMED», Les Éditions d'organisation, Paris, 1987.
  • Harry, M. et Schroeder, R., «Six Sigma: the Breakthrough Management Strategy», Quality Press, Milwaukee,  2000.
  • George, M., «Lean Six Sigma Pocket Toolbook», McGraw-Hill, 2005.
  • Bareil, Céline «Gérer le volet humain du changement»
  • Byrne, Art, «The LEAN Turnaround», McGraw Hill, 2013
  • Rother, Mike, «Toyota KATA», McGraw Hill, 2010
  • Quality Progress : Magazine mensuel de l’American Society for Quality, www.asq.org.
  • Mouvement québécois de la qualité, www.qualite.qc.ca



Adresse internet du site de cours et autres liens utiles

https://ena.etsmtl.ca




Autres informations

Sans objet