Logo ÉTS
Session
Cours
Responsable(s) Erik Andrew Poirier

Se connecter
 

Sauvegarde réussie
Echec de sauvegarde
Avertissement
École de technologie supérieure

Responsable(s) de cours : Erik Andrew Poirier


PLAN DE COURS

Automne 2020
BIM810 : Fondements de la transformation numérique en construction (3 crédits)


Modalités de la session d’automne 2020
Pour assurer la tenue de la session d’automne 2020, les modalités suivantes seront appliquées :


La plupart des cours de la session d'automne seront donnés à distance. Les autres seront donnés en présence. Cette information vous a déjà été communiquée.

L’étudiant inscrit à un cours à distance doit avoir accès à un ordinateur, un micro, une caméra et un accès à internet, idéalement de 10Mb/s ou plus.

Les cours à distance pourraient être enregistrés, à la discrétion de l’ÉTS. Le cas échéant, les enregistrements de cours pourraient notamment être rendus accessibles aux étudiants par le biais notamment du portail de l’ÉTS.

La notation des cours sera la notation régulière prévue aux règlements des études de l'ÉTS.

Pour les cours à distance, les examens (intra, finaux) se feront normalement à distance. Leur surveillance se fera à l’aide de la caméra et du micro de l’ordinateur et pourrait être enregistrée. Ceci est nécessaire pour se conformer aux exigences du Bureau canadien d’agrément des programmes de génie (BCAPG) afin d’assurer la validité des évaluations.
 
Le contexte actuel oblige bien sûr l’ÉTS à envisager la possibilité d’une deuxième vague de la pandémie de COVID-19, laquelle pourrait entraîner, après le début de la session d’automne 2020, un resserrement des directives et recommandations gouvernementales. Nous vous assurons que l’ÉTS se conformera aux règles en vigueur afin de préserver la santé publique et que, si requis, elle pourrait aller jusqu’à interdire l’accès physique au campus universitaire et ordonner la dispense en ligne de toutes les activités d’enseignement et d’évaluation pour la durée restante de la session d’automne 2020.

Des exigences additionnelles pourraient être spécifiées par l’ÉTS ou votre département, suivant les particularités propres à votre programme.

Si vous ne consentez pas aux modalités décrites précédemment, vous devez vous désinscrire de vos cours avant le 13 septembre et vous pourrez être remboursé.

Pour les nouveaux étudiants inscrits au programme de baccalauréat uniquement, vous devez vous désinscrire avant le 25 septembre et vous pourrez être remboursé.

En demeurant inscrit, vous acceptez les modalités particulières de la session d'automne 2020.




Préalables
Aucun préalable requis




Descriptif du cours

Développer, par le biais de lectures, d’analyses de textes scientifiques, de références et conférenciers renommés dans le domaine de l’innovation et des technologies en construction, une compréhension des enjeux et motifs de la transformation numérique dans la construction.

Au terme de ce cours, l’étudiant sera en mesure :

  • de maîtriser les fondements théoriques, les enjeux et l’évolution des méthodes de gestion de la construction;
  • d’utiliser des techniques et des outils pour la construction de la connaissance et l’analyse critique;
  • d’appréhender de façon expérimentale les méthodes de push et pull planning;
  • d’appréhender l’impact des nouvelles technologies comme le BIM sur l’organisation du travail.

Modes contractuels et préfabrication; technologies, pratiques émergentes et théorie; analyse critique; solutions et transformation; enjeux et solutions touchant les nouvelles technologies et pratiques.




Objectifs du cours

La transformation numérique du secteur économique qui conçoit, réalise, opère et maintient l'environnement bâti québécois vise principalement quatre cibles: accroître la productivité du secteur, améliorer sa performance, assurer sa pérennité et demeurer compétitif sur l'échiquier mondial. Or, pour atteindre ces cibles et en bénéficier, cette transformation implique une refonte complète des pratiques de l'industrie. Notamment, les pratiques courantes de gestion de programmes, de gestion de projets, de gestion des parties prenantes et de gestion des actifs sont appelés à être transformées par l'intégration d'outils et de technologies numériques. Les rôles et responsabilités des parties prenantes, la manière dont celles-ci interagissent et collaborent sont également en transition. De plus, de nouvelles disciplines et pratiques sont en émergence, comme la gestion de l'information, la gestion de l'innovation et la gestion de la technologie.

Le cours a pour objectif de mettre ces tendances en lumière et d'offrir un regard critique sur cette transformation qui affecte toute les sphères de l'économie québécoise. Le cours permettra aux étudiants entre autres de:

  • Mieux comprendre le "pourquoi" et du "comment" de la transformation numérique en construction
  • Mieux comprendre le rôle de la technologie dans la transformation des pratiques en construction
  • Mieux comprendre le contexte d'innovation et transformation numérique dans l'industrie de la construction
  • Développer la pensée critique et l'esprit analytique face à cette transformation et dans un contexte d'évolution rapide



Stratégies pédagogiques

Le cours, donné de façon intensif, met en œuvre ces stratégies pédagogiques:

  • Le cours est divisé en thématiques offrant des perspectives variées pour aborder la transformation numérique de l’industrie de la construction.
  • Des invités représentant différentes facettes de l’industrie présenteront leur vécu et vision de la transformation numérique dans la construction basée sur leurs projets en industrie.
  • Les étudiants seront invités à faire des présentations orales individuelles et en équipe portant un regard critique sur une thématique particulière à partir de la littérature et des présentations.
  • Les étudiants devront réaliser en équipe un travail de session qui répond à la question d’une thématique particulière. 



Horaire
Groupe Jour Heure Activité
01 Vendredi 08:30 - 17:00 Activité de cours
Samedi 09:00 - 17:30 Deuxième activité de cours
02 Vendredi 08:30 - 17:00 Activité de cours
Samedi 09:00 - 17:30 Deuxième activité de cours



Coordonnées de l’enseignant
Groupe Nom Activité Courriel Local Disponibilité
01 Erik Andrew Poirier Activité de cours Erik.Poirier@etsmtl.ca A-1587
02 Thi Hong Lieu Dao Activité de cours cc-Thi-Hong-Lieu.Dao@etsmtl.ca A-1576



Cours

Le cours est divisé en six parties réparties en trois blocs. Chaque partie est articulé autour d'une question:

Bloc 01: Mise en contexte

Le premier bloc se veut une mise en contexte et permet de cadrer le besoin de changement dans l'industrie de la construction. Le numérique est la pierre angulaire de cette transformation. Par contre, pour être bénéfique et apporter de réels changements, cette transformation implique des changements qui vont au-delà des simples outils. Ce premier bloc expose d’abord les enjeux de l’industrie par rapport à sa performance, la rareté croissante de la main-d’œuvre et son impact environnementale. Il présente ensuite  l'ampleur et le potentiel de cette transformation. Il introduit enfin des mesures mises en place dans d'autres pays pour l'amorcer et même l'accélérer.

Partie 01: Pourquoi l'industrie de la construction doit-elle changer?

Les enjeux de l'industrie, notamment sa faible productivité, le gaspillage, son impact sur l'environnement, sont discutés et servent à cadrer le besoin de transformer les façons de faire. 

Partie 02: Quel est le rôle de la transformation numérique dans ce changement?

La notion de transformation numérique, son impact et les changements qu'elle apporte sont discutés. Il est question notamment des différentes dimensions de la transformation numérique ainsi que ses aspects stratégiques et tactiques.

Bloc 02: Les composantes de la transformation numérique

Le deuxième bloc présente les différentes composantes et les clés de la transformation numérique. Il est notamment question des dimensions procédurale et organisationnelle ainsi que leur influence sur la dimension technologique. À travers ces dimensions, le virage numérique est vu comme étant beaucoup plus que l'implantation d'une technologie en soi.    

Partie 03: Quelles sont les clés procédurales et technologiques de la transformation numérique?

Les clés de la transformation numérique d'un point de vue des processus sont discutées. Il est question des flux de valeur, travail, matériaux et informations, soit des caractéristiques de la philosophie Lean. Les notions de collaboration et les caractéristiques fondamentales de la donnée dans des écosystèmes numériques, notamment la transparence, la centralisation, la sécurité, etc. sont adressées.  Les technologies comme le BIM, les environnements de données communs (CDE), les jumeaux numériques et les principes de la construction 4.0 sont introduits.

Partie 04: Quelles sont les clés organisationnelles et technologiques de la transformation numérique?

Les clés de la transformation numérique d'un point de vue organisationnel sont discutées. Il est entre autres question d'intégration, que ce soit au niveau de l'organisation ou de l'équipe de projet, d'un point de vue de la chaine d'approvisionnement et de la chaîne de valeur, via des modes d'approvisionnement alternatifs ou autre.

Bloc 03: Opérer la transformation numérique

Le troisième bloc présente les moyens et les stratégies à mettre en place pour évaluer et opérationnaliser la transformation numérique. Comme mentionné, cette transformation implique une refonte des structures et des pratiques actuelles. Il faut donc mettre en place le bon contexte pour promouvoir le changement et l'innovation.

Partie 05: Comment faire pour évaluer l'impact du virage numérique et mesurer le progrès?

Pour s’assurer des retombées du changement, il faut pouvoir le mesurer. Il est donc question d'évaluation de la situation actuelle, de mesure et de compréhension des impacts et des bénéfices du virage numérique. Cette capacité de mesurer et d'étalonner le processus de changement est crucial pour son succès. 

Partie 06: Comment opérer cette transition numérique?

Dans cette partie, les notions de développement de politiques, de feuilles de route et de plans d'actions, et de suivi de la transformation sont discutés. Le changement organisationnel, les notions de capacité, maturité et compétence au niveau de l'industrie, des organisations et des individus sont abordés.   




Évaluation

Individuelle

TP1 et Présentation orale                                                                              20 %

Examen                                                                                                          30%

Quizz                                                                                                              10%

 

Projet d’équipe

Cartes conceptuelle individuelle                                                                     5%

Carte collective +texte d’accompagnement                                                  25%

Présentation d’équipe                                                                                    10 %




Politique de retard des travaux
Tout travail (devoir pratique, rapport de laboratoire, rapport de projet, etc.) remis en retard sans motif valable, c’est-à-dire autre que ceux mentionnés dans le Règlement des études (1er cycle, article 7.2.7 b / cycles supérieurs, article 6.5.4 b) se verra attribuer la note zéro, à moins que d’autres dispositions ne soient communiquées par écrit par l’enseignant dans les consignes de chaque travail à remettre ou dans le plan de cours pour l’ensemble des travaux.



Absence à un examen
Dans les cinq (5) jours ouvrables suivant la tenue de son examen, l’étudiant devra justifier son absence d’un examen durant le trimestre auprès de la coordonnatrice – Affaires départementales qui en référera au directeur de département. Pour un examen final, l’étudiant devra justifier son absence auprès du Bureau du registraire. Toute absence non justifiée par un motif majeur (maladie certifiée par un billet de médecin, décès d’un parent immédiat ou autre) à un examen entraînera l’attribution de la note (0).



Plagiat et fraude
Les clauses du « Règlement sur les infractions de nature académique de l’ÉTS » s’appliquent dans ce cours ainsi que dans tous les cours du département. Les étudiants doivent consulter le Règlement sur les infractions de nature académique (https://www.etsmtl.ca/docs/ETS/Gouvernance/Secretariat-general/Cadre-reglementaire/Documents/Infractions-nature-academique ) pour identifier les actes considérés comme étant des infractions de nature académique ainsi que prendre connaissance des sanctions prévues à cet effet.  À l’ÉTS, le respect de la propriété intellectuelle est une valeur essentielle et les étudiants sont invités à consulter la page Citer, pas plagier ! (https://www.etsmtl.ca/Etudiants-actuels/Baccalaureat/Citer-pas-plagier).



Documentation obligatoire

N/A




Ouvrages de références
  1. Ballard, G., L. Koskela, et al. (2001). Production system design in Construction IGLC-9.
  2. Barrett, P. and International Council for Research and Innovation in Building and Construction. (2007). Revaluing construction. Oxford, UK ; Malden, MA, Blackwell.
  3. Bertelsen, S. and L. Koskela (2002). Managing the three aspects of Production in construction IGLC-10, Gramado, Brazil.
  4. Briscoe, G. H., A. R. J. Dainty, et al. (2004). "Client-led strategies for construction supply chain improvement." Construction Management and Economics 22(2): 193-201.
  5. Cain, C. T. (2004). Performance measurement for construction profitability. Oxford ; Malden, Mass., Blackwell Pub.
  6. Clarkson, J. and C. Eckert (2005). Design process improvement : a review of current practice. London U.K., Springer.
  7. Cox, A. and P. Ireland (2002). "Managing construction supply chains: the common sense approach." Engineering Construction and Architectural Management 9(5-6): 409-418.
  8. Coyne, K. (2008). Leveraging the Power of 4D Models for Analyzing and Presenting CPM Schedule Delay Analyses. 2008 AACE INTERNATIONAL TRANSACTIONS, Toronto, Canada.
  9. Edmondson, R. and R. Nutley (2002). Integrated Supply Chains and Building Services Suppliers. CIBSE National Conference 2002 M4I.
  10. Erdogan, B., C. J. Anumba, et al. (2006). Organizational change management for Collaborative construction Environments
  11. Joint International Conference on Computing and Decision Making in Civil and Building Engineering Montreal, Canada.
  12. Fallon, K. and M. Palmer (2007). General Building Information Handover Guide.
  13. Fewings, P. (2005). Construction project management : an integrated approach. London ; New York, Taylor & Francis.
  14. Froese, T., G. Aranda-Mena, et al. (2008). Structuring the buisiness case for BIM. CSCE 2008 Annual Conference, Quebec, Canada.
  15. Green, S. D., S. Fernie, et al. (2005). "Making sense of supply chain management: a comparative study of aerospace and construction." Construction Management and Economics 23(6): 579-593.
  16. Green, S. D. and S. C. May (2005). "Lean construction: arenas of enactment, models of diffusion and the meaning of ‘leanness’." Building Research & Information 33(6): 498-511.
  17. Henrich, G., P. Tilley , et al. (2005). Context of production control in construction IGLC-13, Sydney, Australia.
  18. Howell, G. (1999 ). What is lean construction IGLC-7 University of California, Berkeley, CA, USA.
  19. Howell, G., H. Macomber, et al. (2004). Leadership and project management: time for a shift from Fayol to Flores. IGLC- 12, Copenhagen.
  20. Koskela, L. (1999). Management of production in Construction: a theoretical view IGLC-7 University of California, Berkeley, CA, USA.
  21. Koskela, L. and G. Howell (2008). "The Underlying Theory of Project Management Is Obsolete." Engineering Management Review, IEEE 36(2): 22-34.



Adresse internet du site de cours et autres liens utiles

https://www.etsmtl.ca/etudes/cours/bim810/